Qu'est-ce que l'ostéopathie animale ?

Selon l'OMS :
"Médecine manuelle qui vise à comprendre les causes des symptômes du patient à partir d'une analyse des différents systèmes du corps humain dans leur ensemble.
Il s'agit d'une approche systémique qui permet d'agir sur les troubles fonctionnels et sur leurs symptômes.

Les raisons de consulter un ostéopathe

Chez le jeune

Created with Sketch.

Dans le début de sa vie, le chiot va connaître plusieurs phases clés. C'est la raison pour laquelle le suivi ostéopathique optimal du chiot est tous les 3 mois.

- Le passage à l'alimentation solide : le système digestif va connaître des changements pendant cette phase. Ces tensions viscérales vont impacter les tissus adjacents. 

- Le sevrage : il s'agit d'une phase clé dans l'équilibre émotionnel du chien. Un sevrage mal exécuté peut engendrer des troubles du comportement chez le chien adulte.

- Les pics de croissance : votre chien va connaître des phases de croissance exponentielle, entre lesquelles il va devoir sans arrêt découvrir son corps.

- Les boiteries : tout être vivant qui grandit, ne grandit pas de manière symétrique. Il va donc se retrouver facilement déséquilibré engendrant ainsi des boiteries de croisssance.

- La découverte du corps : la proprioception correspond au fait de savoir où se situent ses membres dans l'espace. Et cette dernière passe par des chutes, des roulades, des glissades...  

À l'âge adulte

Created with Sketch.

À l'âge adulte, le suivi ostéopathique optimal du chien est de 1 fois par an. Les raisons pour lesquels vous risquez de faire appel à un ostéopathe sont :

- Il s'agit d'un chien sportif : comme toute personne qui pratique une activité physique très régulière, le suivi ostéopathique permet d'augmenter les performances et d'éviter les blessures.

- Il boite : votre chien est un être vivant qui court, joue, saute... et est amené à se faire des blocages entrainant des compensations. Le suivi ostéopathique permet de minimiser les conséquences de ce premier blocage ainsi que de ces adaptations.

- Il a un changement de comportements : la douleur ou l'appréhension à la douleur peuvent chez le chien, provoquer des comportements d'agressivité.

- Il souffre d'une pathologie : les animaux qui souffrent de certaines pathologies (dysplasie, ligaments croisés...) ont tendance à se déséquilibre plus rapidement qu'un chien sain. Il est indispensable qu'un diagnostic ait été posé par un vétérinaire avant la mise en place d'un suivi adapté.

- Il a été victime d'un accident : une fois les priorités vétérinaires traitées, le suivi ostéopathique permettra a votre animal la levée des traumatismes musculaires et articulaire dus à l'accident.

- Il a subi un choc émotionnel : Ayant fait mon mémoire sur le stress post-traumatique canin, je peux affirmer que l'on sous-estime trop l'impact que peuvent avoir les émotions sur nos chiens. Ces dernières vont se figer dans le corps, provoquant à terme des blocages

À l'âge sénior

Created with Sketch.

Passé un certain temps, il est intéressant de rapprocher les séances d'ostéopathie car :

- Votre chien va commencer à avoir de l'arthrose : ce qui correspond au premier motif de consultation chez le chien. Un suivi ostéopathique permet au chien de mieux s'adapter aux compensations dues à l'arthrose ainsi que de minimiser son développement.

- Car le système corporel s'affaiblit : le corps s'adapte moins bien aux compensations. Les blocages vont entrainer plus facilement des compensations et le corps arrivera moins bien à vivre avec.

- Car le système musculaire s'amenuise : ce qui est normal pour un chien qui prend de l'âge. Ainsi les articulations seront moins bien renforcées et auront tendance à se bloquer plus facilement.

Quelques symptômes de blocage